Préparer son jardin en automne

Quel est l'avantage de préparer son jardin en automne ? Comment procéder ? Quels conséquences sur le sol une fois le printemps venu ? JardineriePasero.com vous explique tout sur la préparation du sol en automne !

 

Pourquoi préparer son jardin en automne ?

 

De nombreux jardiniers ressortent leurs outils à la fin de l'hiver et préparent leur jardin en profondeur à l'arrivée du printemps, en vue des plantations futures. Mais procéder ainsi est une erreur, et cela présente plusieurs inconvénients.

Un travail en profondeur du sol n'est en lui-même jamais bon. Il abîme les racines des végétaux à proximité, notamment les arbustes, et il détruit partiellement l'écosystème fragile de votre jardin, en perturbant les micro-organismes qui se développent dans votre sol et qui sont indispensables à sa santé et à sa richesse. Un travail du sol trop « zélé » affaiblit dont votre jardin et appauvrit votre terre, mais ces conséquences sont d'autant plus néfastes si le labourage en question a été effectué au printemps, puisque votre sol n'aura pas le temps de se régénérer avant l'arrivée des plantations. L'impact sur la floraison et la récolte n'est pas négligeable, dans la mesure où votre terre sera moins riche et vos végétaux, du même coup, moins prolifiques.

L'idéal est donc de travailler son sol en surface, et surtout, à l'automne. L'hiver qui arrivera derrière se chargera pour vous d'achever de casser les mottes, et la vie suivra son cours sous la surface du sol, vous préparant une terre des plus fécondes pour le printemps !

 

Préparer son jardin en automne

 

Comment préparer son jardin en automne ?

 

Pour préparer votre jardin à l'automne, effectuez simplement un labour sommaire, en surface. Ne cherchez pas nécessairement à casser les mottes, le gel de l'hiver fera très bien ce travail à votre place.

Pour savoir à quel profondeur travailler, prenez en compte la nature de votre sol et les plantations que vous souhaitez y faire pousser. Si votre sol est déjà bien aéré en profondeur, un labour de surface suffira. S'il est très compact, et ce à une certaine profondeur, vous pourrez alors travailler à la fourche pour l'aérer davantage.

Veillez également à vous renseigner sur les besoins des végétaux que vous souhaitez planter. Certaines plantations dont les racines restent en surface se contenteront d'un binage léger. Pour d'autres, qui creusent davantage en profondeur, il faudra labourer plus loin.

Une fois votre sol convenablement retourné et aéré, n'hésitez pas à répandre une couche uniforme de compost à sa surface, afin que celui-ci imprègne la terre durant l'hiver, et l'enrichisse. Au bout de quelques jours, une fois qu'il a bien imprégné la terre, paillez la surface de votre jardin recouverte du compost afin de le protéger du gel et des pluies trop importantes.

 

Nos équipements et outils de jardin

 

Nos composteurs

 

Le conseil Pasero

 

Préparer votre jardin en automne ne vous dispense pas d'y revenir au printemps. Cela étant, une fois la saison venue, vous pourrez vous contenter d'enlever le paillis pour laisser le sol se réchauffer naturellement. Ensuite, aérez simplement la surface du sol à l'aide d'une griffe, en veillant bien à ne pas labourer trop brusquement ni trop profondément, afin de ne pas altérer l'équilibre qui s'est créé durant l'hiver à la suite de votre travail automnal !

 

Et pour aller plus loin :

 


logo villa verde