Jardin d'intérieur, la culture des plantes en hiver

 

Qu'il s'agisse de faire passer l'hiver dans les meilleures conditions à vos plantes d'intérieur, où de vos plantes d'extérieur que vous rentrez durant la période hivernale afin de les protéger du gel, il n'est pas toujours facile de conserver de bonnes conditions de culture pour vos plantes hiver. Nous vous proposons donc quelques conseils à la fois simples et efficaces afin d'être certains d'offrir les meilleurs soins à vos végétaux durant cette période et de les retrouver plus beaux que jamais au printemps.

 

Les conditions de culture et la température pour l'hivernage de vos plantes

 

Quelque soit la situation, le premier piège à éviter consiste à ne pas bouleverser trop rapidement les conditions de culture de vos plantes, afin de ne pas les « choquer ».

Lorsque vous rentrez pour l'hiver des plantes qui ont passé le reste de l'année en extérieur par exemple, les changements de température, d'hygrométrie et de conditions de culture peuvent être assez brutaux. Il convient donc ne pas attendre qu'il fasse trop froid dehors pour les rentrer, afin de ne pas faire subir à vos végétaux de choc thermique.

 

Dans le même ordre d'idée, la température de votre habitation et les multiples sources de chaleur qui s'y trouvent peuvent poser problème. Evitez par exemple de placer vos plantes à côté d'un radiateur ou d'une cheminée, qui vont diffuser de manière irrégulière des vagues de chaleur élevées, ce qui risquerait d'abîmer et d'assécher vos végétaux. Privilégiez un endroit où la température n'excède pas 18°C à 20°C. Renseignez vous également sur les préférences de vos plantes, certaines d'entre elles ont en effet besoin d'une température hivernale assez fraîche, c'est le cas par exemple du laurier-rose, des cyclamens ou des oiseaux de paradis, qui ne supporteront pas de passer l'hiver au sein d'une habitation, et préféreront une véranda, protégée du gel bien entendu.

 

Jardin d'intérieur, la culture des plantes en hiver

 

L'arrosage et l'humidité en hiver

 

L'apport en eau de vos plantes en hiver peut être un point délicat : en effet, vos végétaux ont besoin de conserver une certaine humidité ambiante, tout en réclamant un arrosage parcimonieux durant cette période de repos.

 

Ainsi, l'hygrométrie est naturellement beaucoup plus faible dans votre habitation qu'à l'extérieur, et c'est normal, d'autant qu'en hiver, radiateurs, cheminées et autres poêles à bois ont tendance à assécher l'air. Mais vos plantes, surtout les plantes tropicales, n'apprécient que peu ces conditions. On l'a vu, il faudra donc éviter les sources de chaleur directes, mais vous pouvez également, au besoin, placer des billes d'argile sous votre pot, sur lesquelles vous verserez régulièrement de l'eau, qui, s'évaporant avec la chaleur ambiante, reproduiront une humidité naturelle autour de la plante. N'hésitez pas également à vaporiser vos plantes de temps à autres avec un pulvérisateur adapté.

 

Nos pulvérisateurs

 

Nos billes d'argile expansées

 

Pour l'arrosage, en revanche, il conviendra d'être modéré. En hiver, vos plantes sont au repos, et un arrosage trop fréquent risquerait de les stimuler de manière inapproprié ou, pire, d'entraîner un pourrissement, notamment au niveau des racines. Il vous faudra observer les besoins de vos plantes, et n'arroser la terre que lorsque celle-ci est sèche en surface. Généralement, un arrosage léger par semaine suffit à la plupart des plantes en hiver.

 

Engrais, rempotage et luminosité : respecter la période de repos des plantes en hiver

 

Encore une fois, la période hivernale est une période de repos pour vos plantes, évitez donc absolument les apports en engrais, qui est un stimulant, et irait donc à l'encontre du cycle naturel de vos végétaux.

Pour les mêmes raisons, attendez le printemps avant tout rempotage

 

La lumière, en revanche, est indispensable ! Placez vos plantes dans les endroits de votre habitation les plus largement exposés à la lumière naturelle, en tournant les pots régulièrement afin que le feuillage ne se dirige pas toujours du même côté. Au besoin, et si votre intérieur est très sombre, vous pouvez avoir recours à une lumière artificielle à l'aide d'ampoules horticoles qui reproduisent les spectres de la lumière solaire.

 

Le conseil Pasero

 

L'un des ennemis de vos plantes en hiver, lorsqu'elles sont à l'intérieur, c'est la poussière ! En effet, vos végétaux captent la lumière et respirent par leur feuillage, il faut donc impérativement éviter qu'une accumulation de poussière bloque ces processus naturels. Pour retirer la poussière efficacement et sans vous compliquer l'existence, passez simplement une éponge propre et légèrement humide sur le feuillage de vos plantes.

 

Et pour aller plus loin :

 


logo villa verde