Le fenouil bulbeux

Une chair abondante au petit goût d’anis
Il vient du Moyen-Orient, mais les Italiens se le sont approprié et raffolent du finocchio duce qu’ils consomment sans modération presque toute l’année. Il a d’ailleurs été connu en France sous le nom de fenouil de Florence. Au jardin, il craint le froid mais peut être cultivé dans les régions tempérées. Il n’apprécie pas non plus les fortes chaleurs, qui le font prématurément monter en graines.

Des conditions de culture idéales

Un climat tempéré ou chaud
Dans les régions à climat tempéré, au nord de la Loire, dans les zones d’altitude ou continentales, dans le Massif central ou dans l’Est, le fenouil bulbeux se sème au printemps pour une récolte d’été et d’automne. Dans les régions chaudes, on le sème aussi au début de l’été, afin de récolter en automne et même en hiver. Les variétés diffusées en graines sont spécifiquement adaptées à tel ou tel type de culture.

L’exposition
Le fenouil demande un bon ensoleillement. Dans les zones un peu fraîches, une situation abritée des vents dominants par un mur ou une haie est particulièrement bénéfique.

Un sol riche en humus
Cette plante apprécie les sols riches en humus, profonds et frais, mais il se plante  en terre de natures diverses, à conditions qu’elles soient correctement fumées.
Pour une culture de printemps, préparez le sol en automne, en incorporant du compost, et faites un dernier apport avant le semis ou le repiquage. Les engrais organiques, comme la corne torréfiée, sont également bénéfiques. Pour une culture d’été ou d’automne, mettez le fenouil en terre débarrassée d’une culture précoce.

 

Le fenouil bulbeux

 

Nos engrais et terreaux


Semis en pépinière
Semez en avril, dans un coin bien abrité et bien exposé du jardin. Semez clair de préférence en lignes ou à la volée, sur une terre bien ratissée. Recouvrez les graines de 1 cm de terreau ou de bonne terre tamisée. Arrosez en pluie fine et maintenez le sol humide jusqu’à la levée, qui demande une dizaine de jours.

 

Nos graines potagères

Nos serres tunnels et serres de culture


Semis sous abri
Cette méthode donne de bons résultats. Semez en caissette en mars dans une terre fine ou du terreau à l’intérieur, près d’une fenêtre ou dans une véranda à une température de 15 à 18°C . Après la levée, éclaircissez si les plantes sont trop serrées. Quand elles ont 2 à 4 feuilles, repiquez les à nouveau en caissette. Il faut ensuite les endurcir en les sortant peu à peu de manière à les planter au jardin quand les gelées sont terminées.

Repiquage en place
Sur le terrain faites des tranchées de 5 à 10 cm, en les espaçant de 35 cm. Avec précaution, à l’aide d’un transplantoir, prélevez les plants dans la caissette. Repiquez les pieds dans les tranchées en les espaçant de 15 à 20 cm.

Semis en place
C’est la méthode la plus simple, elle permet de récolter les bulbes au cours de l’été. Semez clair en avril-mai, dans les tranchées. Recouvrez les graines de 1 cm de terreau, tassez légèrement et maintenez humide jusqu’à la levée. Éclaircissez à 15-20 cm sur le rayon.


Le Conseil Pasero

Semis tardifs du fenouil

Dans les régions à climat doux, semez en place, dans les mêmes conditions, à partir de la fin juin. Eclaircissez. L’arrière saison permet la tubérisation, c’est à dire la formation de bulbes, sans grand risque de gel.

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde