La haie libre

La haie traditionnelle de nos campagnes
La haie libre est celle qui entoure les prairies, qui borde les chemins. Elle est composée de plusieurs espèces peu taillées, rustiques et adaptées au sol de la région, de sorte que sa culture et son entretien ne posent aucun problème. La haie libre protège, abrite, favorise la faune sauvage mais ne convient qu’aux grands jardins.


Le choix des espèces

Toutes saisons

Pour constituer une haie libre, on cherche à marier les arbustes qui puissent résister à toutes les saisons.

Toutes couleurs

Une haie réussie associe des espèces aux feuillages de diverses couleurs, en recherchant l’harmonie des nuances : vert, argenté, pourpré… Il est recommandé de regrouper les espèces par deux ou trois variétés de manière à constituer une haie colorée plus naturelle dans le paysage.

Caducs et persistants

La haie libre est le plus souvent composée d’un mélange de feuillages caducs et persistants.
Une haie entièrement composée d’arbustes à feuillage caduc se justifie lorsque l’on souhaite qu’un terrain bénéficie d’un éclairement maximum l’hiver. Mais les feuillages persistants apportent un caractère décoratif pendant l’hiver. À l’inverse, une haie composée uniquement de persistants est un peu triste et manque de couleur. La proportion la plus courante est 2/3 de caducs pour 1/3 de persistants.
Dans un environnement champêtre, on se limite souvent aux seuls caducs en ajoutant parfois quelques houx.

 

La haie libre

Des règles à respecter

Emplacement

La haie doit être plantée à 50 cm au minimum de la clôture si elle doit être inférieure à 2 m de hauteur, et à 2m au minimum si elle doit dépasser cette hauteur.

Engrais
La fertilisation n’est généralement pas nécessaire. N’apportez jamais d’engrais chimique la première année.


Le Conseil Pasero

L’entretien d’uen haie libre

Durant la première année, il faut veiller à l’arrosage, car les arbustes sont peu enracinés. Il est souvent nécessaire d’arroser en hiver lorsque le sol est sec, mais jamais quand le gel menace. Le tuyau percé tourné vers le sol est le moyen le plus pratique. Le premier été, le paillage est très conseillé, qu’il s’agisse d’une couche de matières végétales ou d’un film de paillage. On ne taille pas la haie libre, les arbustes sont plus beaux lorsqu’ils poussent naturellement. Après quelques années, vous pouvez la rabattre à 50 cm pour la rajeunir.

 

Découvrez aussi notre choix se haies artificielles

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde