La capucine naine

Belle à regarder, bonne à manger
Facile à cultiver, la capucine est une fleur d’été  qui a de nombreuses variétés. On la plante en massifs, sur les balcons où elle fait de très belles suspensions. Dans les jardins potagers car elle est comestible et parce qu’elle lutte contre les parasites. Voici les diverses méthodes de semis.

Semis en godets
La germination et la croissance de cette plante étant rapide, mieux vaut semer en pleine terre. Le semis en godet permet de contrôler la germination, la croissance et de mettre les plantes en pleine terre au bon moment. La capucine fleurit dès la fin juin à Paris et en mai dans le midi.

Semis à l’extérieur
Il faut semer dès que le grand froid est terminé, fin mars dans le Midi, un mois plus tard dans la Loire. Des semis sont encore possibles la première quinzaine de mai : avec la chaleur, on obtient une pousse rapide.
Remplissez les godets d’un mélange de terreau, de terre fine et d’un peu de sable. Humidifiez, déposez 2 ou 3 graines (ou seulement une) par godet, et recouvrez d’un peu de terre. Placez les godets en plein soleil dans un endroit abrité.

Semis en pépinière
Semez en avril, dans un coin bien abrité et bien exposé du jardin, éventuellement sous châssis ou sous tunnel. Semez clair, de préférence en lignes ou à la volée, sur une terre bien émiettée. Recouvrez les graines de 1 cm de terreau ou de bonne terre tamisée et plombez légèrement le sol modérément  humide jusqu’à la levée, qui demande une dizaine de jours.

 

La capucine naine

 

Nos serres tunnels et serres de culture


Semis sous abri

Cette méthode est plus compliquée, mais elle donne  un bon rendement. Semez en terrine (caissette) en mars, dans une terre fine ou dans du terreau, à l’intérieur, près d’une fenêtre ou dans une véranda (ou en serre chauffée), à une température de 15 à 18 °C. Après la levée, éclaircissez si les plantes sont trop serrées. Quand elles ont 2 à 4 feuilles, repiquez les à nouveau en terrine. Il faut ensuite les endurcir en les sortant peu à peu, de manière à être prêt à les installer au jardin quand les gelées ne sont plus à craindre.

 

Nos serres de jardin


Semis en place
C’est la méthode la plus simple, elle permet de récolter les bulbes au cours de l’été. Semez clair en avril mai, dans des tranchées identiques à celle du repiquage. Recouvrez les graines de 1 cm de terreau, plombez légèrement et maintenez humide jusqu’à la levée. Éclaircissez à 15-20 cm sur le rayon.

Semis tardifs
Dans les régions à climat doux, semez en place, dans les mêmes conditions que ci-dessus, à partir de la fin juin (pas avant). Éclaircissez de même. En général, la longue arrière-saison permet la tubérisation, c’est-à-dire la formation des bulbes, sans grand risque de gel.


Le Conseil Pasero

Le repiquage en place

Sur la planche de culture, ouvrez des tranchées peu profondes, de 5 à 10 cm, en les espaçant de 35 cm. Avec précaution et à l’aide d’un transplantoir, prélevez les plants dans la pépinière ou dans la caissette. Vous pouvez éventuellement les tremper dans une bouillie de lithothamme (algues marines), qui renforce les plantes contre les maladies et favorise la croissance. Repiquez les pieds dans la tranchée en les espaçant de 15 à 20 cm.

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde