Traitement et entretien de votre piscine

Les fondamentaux pour conserver un eau de piscine propre, saine et limpide.
C’est merveilleux d’avoir une piscine dans son jardin. Et cela doit rester une source de joie pour toute la famille et les amis pendant des années. A condition d’observer quelques règles simples afin que l’eau soit toujours propre, saine, limpide.

L'entretien régulier de votre piscine


Nous vous conseillons de changer l’eau de votre piscine environ tous les trois ans, ou de la renouveler par tiers tous les ans. Entre temps, vous devez agir régulièrement contre les diverses pollutions qui risquent d’altérer la pureté de l’eau, et ce, grâce à divers moyens ou opérations : la filtration, le traitement chimique et l’entretien de votre piscine.

La filtration quotidienne


 Elle est destinée à éliminer les diverses particules en suspension dans l’eau. Choisissez un ensemble de filtration bien adapté à votre piscine. Nous vous recommandons de faire fonctionner le système de filtration chaque jour pendant la journée, car c’est le moment où la pollution est la plus forte. La filtration doit fonctionner durant un temps égal au minimum à la température de l’eau divisée par 2 (ex : pour une eau à 24°C, la filtration doit fonctionner 12 h) Vous maintiendrez ainsi l’eau de votre piscine claire et débarrassée de toutes les impuretés en suspension.

Le traitement chimique hebdomadaire


Il a pour but de maintenir l’équilibre chimique de l’eau, de la désinfecter et d’empêcher que des micro algues s’y développent, et enfin de maintenir une eau cristalline. Pour ce faire 4 étapes doivent être respectées :

 1. L’Ajustement du pH


Le pH (potentiel hydrogène) mesure l’acidité de l’eau. Pour l’efficacité du traitement, la préservation des équipements et le confort de baignade, le pH doit être compris en 7,0 et 7,4. Contrôlez chaque semaine la valeur du pH.
S’il est inférieur à 7,0 : vous risquez l’irritation des yeux en vousbaignant. Il vous faut donc ajouter du correcteur de pH +.
S’il est supérieur à 7,4 : dans ce cas, l’eau perd de sa limpidité et le risque de développement de micro-algues augmente. Il vous faut ajouter du correcteur de pH moins.

2. La désinfection


Procédez chaque semaine à l’analyse de la teneur en désinfectant de votre piscine. La consommation de désinfectant est en effet plus ou moins importante en fonction de l’utilisation, du soleil, de la température. Le désinfectant le plus couramment employé est le chlore. Il se présente sous deux formes : Le chlore longue durée en galets ou en blocs pour une diffusion lente; vous les utilisez en les plaçant dans les skimmers, lors de l’entretien régulier. Le chlore choc en granulés ou en pastilles vous permet de remonter rapidement la teneur en chlore lorsque le traitement n’a pas été effectuée régulièrement, ou que l’utilisation de votre piscine a été importante, ou bien encore par temps très chaud, orageux ou venteux.

Il existe également des alternatives au chlore, pour un meilleur confort de baignade :
L’(oxygène actif, présenté sous forme de sachets pré-dosés pour une utilisation facile. Ce traitement s’applique une fois par semaine, directement dans la piscine. L’intérêt de ce produit est sa compatibilité avec le chlore, ce qui permet par exemple en cas d’eau qui « tourne », de faire une chloration choc pour résoudre le problème, et de revenir immédiatement au traitement à l’oxygène actif.
Le PHMB, présenté sous forme liquide qui s’utilise avec la même fréquence que le chlore. Mais les deux produits sont totalement incompatibles et ne doivent pas être mélangés. En cours de saison, ne faites donc pas de changement de méthode de traitement (du chlore vers le PHMB ou du PHMB vers le chlore).

 

Traitement et entretien de votre piscine


3. La lutte contre les algues


Les micro-algues sont véhiculées par l’air, et se déposent dans la piscine où elles peuvent proliférer rapidement, troublant et colorant l’eau. De plus, elles rendent les parois, les escaliers et le fond glissants, et donc dangereux pour les baigneurs. Contre les algues, la prévention reste la solution la plus économique et la plus efficace. Lors du traitement hebdomadaire, effectuez un traitement anti-algues  préventif.

4. La floculation ou clarification


Le filtre à sable ne peut piéger les particules les plus fines. Celles-ci restent en suspension dans l’eau, la rendant trouble. De plus, ces particules vont servir de substrat nutritif pour les micro algues, et donc favoriser leur développement. L’utilisation d’un floculant, présenté sous forme de cartouche à placer dans le skimmer, permet de piéger ces particules, et de garder une eau parfaitement cristalline.

 

Traitements de l'eau pour piscine


Le nettoyage de votre piscine


Il est indispensable pour que votre piscine soit parfaitement saine. Quotidiennement, à l’aide d’une épuisette, retirez les insectes et feuilles tombés dans l’eau. N’oubliez pas de vérifier également le niveau d’eau, et de le réajuster si nécessaire.
Une fois par semaine, procédez à un entretien plus complet : nettoyage de la ligne d’eau à l’aide d’un gel adapté, nettoyage du filtre et des skimmers, nettoyage du fond de la piscine à l’aide d’un balai aspirateur ou d’un robot nettoyeur.

L'hivernage


Ne videz pas votre piscine, mais ajoutez à l’eau un produit d’hivernage. Il va empêcher le dépôt de calcaire sur les parois, et l’inscrustation des micro algues. Votre piscine est ainsi protégée durant l’hiver et sera plus facile à remettre en fonction aux beaux jours. Bâchez-la pour la protéger de toute pollution (chute de feuilles mortes, d’insecte, de sable apporté par le vent).

La mise en service de votre piscine


Votre piscine a gardé son eau de l’année précédente :


Commencez par brosser les parois et les bords de la piscine, pour décoller les saletés qui auraient pu s’incruster. Remontez le niveau d’eau, de façon à ce que les skimmers et canalisations soient de nouveau en eau. Détartrez le filtre et mettez la filtration en fonctionnement.

Vous avez vidé votre piscine :


Nettoyez les parois de la piscine à l’aide d’un détartrant adapté. Ensuite, remplissez la d’eau neuve. Si vous ne l’avez pas fait lors de son arrêt, effectuez un détartrage du filtre puis mettez la filtration en fonctionnement.

Dans les 2 cas :


Ajustez le Ph entre 7,0 et 7,4, puis effectuez un traitement choc au chlore ou à l’aide du désinfectant sans chlore si vous traitez au PHMB ; Laissez agir pendant 24 h, filtration en marche. Le lendemain, faites un nettoyage du filtre. Passez alors le balai aspirant au fond de la piscine pour enlever toutes les saletés. Une fois la piscine nettoyée, complétez le niveau d’eau jusqu’à ce qu’il se situe à mi-skimmers. Complétez le traitement par l’apport de deux produits : un anti-calcaire qui va empêcher l formation de dépôts dans le filtre et sur les parois, et un algicide qui évite le développement des algues. Laissez la filtration fonctionner pendant 24 h. Faites un nouveau contrôle du pH, car il a souvent tendance à être instable en début de saison, et réajustez le si nécessaire.


Le Conseil Pasero


L’eau est verte


Commencez par vérifier le bon fonctionnement de votre système de filtration. Ensuite, vérifiez le pH et ajustez le entre 7,0 et 7,4. Effectuez un traitement choc au chlore (ou au désinfectant non chloré si vous traitez au PHMB), auquel vous adjoindrez de l’algicide. Mettez la filtration en marche, placez une cartouche de floculant dans le skimmer (filtre à sable), et laissez fonctionner la filtration jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.

L’eau est trouble


Votre filtre est certainement encrassé. Si c’est un filtre à sable, effectuez un lavage à contre-courant, puis ajustez le Ph entre 7,0 et 7,4, faites un traitement choc, et enfin ajoutez une cartouche de floculant dans le skimmer. Laissez la filtration fonctionner jusqu’à ce que l’eau redevienne cristalline. Si le filtre est à cartouche, retirez-la et nettoyez la soigneusement au jet. Puis ajustez le Ph entre 7,0 et 7,4, et faites un traitement choc. Si le problème persiste, changez la cartouche.

L’eau est blanchâtre


Cela est dû a un précipité de calcaire. Dans ce cas, vérifiez le Ph et ajustez le entre 7,0 et 7,4. Ajoutez un traitement anti calcaire. Si vous êtes équipé d’un filtre à sable, placez une cartouche de floculant dans le skimmer. Laissez la filtration fonctionner jusqu’à ce que l’eau redevienne claire.

Les parois et le fond de la piscine sont glissants


Cela est dû à la formation d’une couche de micro-algues. Comencer par nettoyer le bassin et les skimmers à l’aide d’une brosse de paroi. Vérifiez le fonctionnement de la filtration. Contrôlez le pH et ajustez le entre 7,0 et 7,4. Effectuez un traitement choc au chlore (ou au désinfectant sans chlore si vous traitez au PHMB), et laissez la filtration fonctionner pendant 12 h au moins. Faites un lavage à contre-courant ou un nettoyage de la cartouche de filtration. Quand l’eau est redevenue claire, versez de l’algicide super dans votre piscine.

Le pH de l’eau monte


C’est une  tendance normale, accentuée par une température d’eau élevée. Si vous êtres équipé d’un chauffage, baissez le. Evitez de bâcher votre piscine pendant la journée et même la nuit s’il fait vraiment très chaud. Corrigez le pH avec le correcteur de pH.

La piscine sent très fort le chlore


Contraitement à une idée répandue, une piscine qui sent le chlore manque de chlore. Vérifiez le fonctionnement de la filtrtion. Faites un lavage à contre courant ou un nettoyage de la cartouche de filtration. Vérifiez que le pH est bien compris entre 7,0 et 7,4, et corrigez le si nécessaire. Faites un traitement choc au chlore, et laissez la filtration en fonctionnement. Si vous êtes équipé d’un filtre à sable, placez une cartouche de floculant dans le skimmer.

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde