La piroplasmose canine

Attention aux tiques !
Très répandue, la piroplasmose canine est une maladie causée par les morsures de tique. Elle provoque une anémie, une atteinte du système immunitaire et une altération de la coagulation sanguine. La piroplasmose est une maladie mortelle qui peut être soignée, à condition qu'un traitement approprié soit prescrit suffisamment tôt.

Comment se transmet la piroplasmose ?


Ce n’est pas une maladie contagieuse. Le chien l'attrape par les tiques qui injectent des parasites dans le sang. Ces parasites se multiplient dans les globules rouges et les détruisent. Il en résulte une anémie et une intoxication du foie et des reins provoquée par les déchets issus des globules rouges détruits.
À l'extérieur, le chien est forcément exposé aux tiques dans les plantes ou les buissons. Il faut donc impérativement le vacciner.

Quels sont les symptômes de la piroplasmose ?


Les principaux signes du chien contaminé sont un état de santé qui se dégrade peu à peu, une forte fatigue, une perte d'appétit et une forte fièvre. Ses urines seront plus foncées avec une coloration rouge ou orange. Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire qui pourra diagnostiquer avec certitude si votre chien est porteur de la maladie. Un traitement d'urgence lui sera alors administré.

 

La piroplasmose canine


Peut-on soigner la piroplasmose ?


La piroplasmose se soigne, à condition qu'elle soit détectée suffisamment tôt. Si vous détectez le moindre signe de la maladie, il est impératif de faire confirmer au plus vite le diagnostic par votre vétérinaire. Suivant le stade de la maladie, votre chien pourra suivre un traitement pour arrêter l'anémie et éradiquer les parasites. Dans les cas plus critiques, il sera sans doute nécessaire de perfuser votre chien pour le réhydrater, de manière à éviter les troubles rénaux et hépatiques. Enfin, une transfusion peut-être envisagée pour compenser le manque de globules rouges. Le véritable traitement réside donc dans la prévention qui anticipe toutes ces complications. Suivant les cas, la maladie peut cependant laisser des séquelles rénales et hépatiques.


Le Conseil Pasero


Il existe deux façon de prévenir la piroplasmose :

Un anti-parasitaires oui, mais lequel choisir ?
Vous trouverez 3 types de produits anti-parasitaires : les colliers, les pipettes et les pulvérisateurs. Il est indispensable des choisir un produit anti-parasitaire contenant de la deltaméthrine qui permet de protéger votre chien contre l'infestation des tiques pendant 6 mois. N'oubliez pas qu'au printemps et à l'automne, les tiques sont plus menaçantes. Il est alors indispensable d'appliquer un anti-parasitaire, même si votre chien a été vacciné.

 

Nos produits antiparasitaires pour chien


La vaccination
Consultez votre vétérinaire, mais sachez que le vaccin ne suffit pas à immuniser votre chien contre la piroplasmose. Il sera toujours obligatoire d'appliquer un anti-parasitaire externe. La vaccination se fait à partir de 6 mois pour les chiots.

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde