La parvovirose canine

À ne pas prendre à la légère !
La parvovirose est une maladie très contagieuse chez les chiens domestiques et les autres canidés sauvages. On peut également rencontrer des cas de parvovirus chez le chat, les souris et les furets. Elle est provoquée par un virus de petite taille, le parvovirus canin, qui demeure très résistant en milieu naturel. La contagion se fait essentiellement en milieu naturel, le virus peut même résister à de nombreux désinfectants !

Historique de la maladie


Cette maladie virale est apparue en 1970, où l'on a constater les conséquences dramatiques de cette épidémie : plusieurs milliers de chiens en sont morts. Il a fallu attendre un vaccin pour éradiquer en partie ce fléau. Aujourd'hui, les épidémies de ce type ne se rencontrent plus, mais les vétérinaires recensent toujours quelques cas isolés de chiens contaminés par la maladie. Seul le vaccin peut en protéger votre chien.

Les principaux signes cliniques


Les chiots sont victimes de symptômes plus accentués que les chiens d'âge adulte. Le chien contaminé souffre généralement de fortes diarrhées hémorragiques et nauséabondes et parfois de vomissements. Il est toujours fatigué, il a un air abattu, refuse toute alimentation. Cet état peut lui donner des poussées de fièvre qui le déshydratent très rapidement, d'autant plus qu'il ne ressent plus le besoin de boire. Attention, une telle déshydratation peut être mortelle. Cette forme de gastro-entérite passe par une courte période d'incubation d'environ 5 jours et progresse rapidement. Elle est mortelle pour les espèces canines.

 

La parvovirose canine


La prévention


Il existe deux types de virus mortels, le CPV -2a et le CPV -2b, qui ne bénéficient d’aucun traitement spécifique. La seule prévention possible est la vaccination dès le plus jeune âge de votre chien et le suivi des rappels nécessaires tout au long de sa vie. Le vaccin doit assurer la protection de votre chien, mais aussi éviter la contamination du milieu naturel. N’oubliez pas que le parvovirus demeure très stable dans la nature, ce qui veut dire qu'un animal qui excrète le virus contaminera directement le milieu naturel et indirectement toutes les espèces animales vulnérables.


Le Conseil Pasero


Au niveau légal, chaque maladie dispose d'un délai de garantie spécifique, soit le délai suffisant au développement de la maladie. Passé ce délai, rien ne peut prouver que le chien a été vendu contaminé ou non.  Il est donc impératif, après l'acquisition de votre nouveau compagnon, de le faire examiner par votre vétérinaire le plus rapidement possible. Si une quelconque maladie infectieuse est détectée au cours du délai de suspicion (5 jours pour la parvovirose canine), vous disposez d'un délai d'action en rédhibition de 30 jours durant lequel vous pouvez engager des poursuites à l'encontre du vendeur.

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde