La dirofilariose canine

Tout savoir sur la dirofilariose canine


La dirofilariose, causes, symptômes, dignostic


Tout comme la leishmaniose, cette maladie est dûe à un parasite transmis par certains moustiques (anophèles et culex). Lorsqu'un moustique contaminé pique un chien, les vers (formes larvaires et immatures du parasite) pénètrent dans son organisme et migrent vers le coeur où ils deviennent des adultes qui produiront à leur tour de nouvelles formes larvaires, au cours d’un cycle qui dure environ 6 mois chez le chien.

La dirofilariose est une maladie très rare en France, mais grave et même mortelle si elle est diagnostiquée à un stade trop avancé. Les signes de la maladie sont une toux légère, un essoufflement, une respiration difficile et une grande fatigabilité à l'effort. L'évolution de cette forme de maladie entraîne le décès de l'animal en 3 à 12 mois. Le diagnostic se fait chez le vétérinaire par une simple prise de sang. Si le chien n'est pas infecté, il est très important de le soumettre le plus rapidement possible à un traitement préventif.

Est-il possible de traiter la dirofilariose ?


Oui, mais le traitement est difficile et délicat, onéreux et son efficacité est réduite. Il consiste en un médicament administré par voie intra-veineuse pendant 15 jours, afin d'éliminer les vers adultes. Au cours du traitement, le chien doit être maintenu au repos complet : pas d'exercice, même léger, car le risque d'embolie pulmonaire dû à la présence des vers morts est très important dans cette phase. Un autre médicament est ensuite administré pendant 5 semaines, afin d'éliminer les larves encore présentes dans la circulation sanguine.

 

La dirofilariose canine


Où rencontre-t-on la dirofilariose ?


La maladie se rencontre en Italie du Nord, au Portugal et en Espagne. En France, de rares cas ont été relevés autour de l'étang de Thau, des salins d'Hyères, de Draguignan, de Toulon et de Fréjus.

Merci au professeur Robert Killick-Kendrick, du département de Biologie à l'impérial Collège d'Ascot-Grande Bretagne, spécialiste des phlébotomes, pour son avis éclairé sur la question.

Le Conseil Pasero


Pour protéger votre chien contre la dirofilariose, en avril et octobre, réduisez les occasions de contact moustiques-chien en gardant votre chien à l'intérieur, surtout du crépuscule et à l'aube. Faites effectuer rapidement une prise de sang par votre vétérinaire si vous suspectez cette maladie chez votre chien.
Protégez votre chien des piqûres de phlébotomes et des piqûres de moustiques (Culex pipiens) par l'application d'un collier Scalibor.

 

Notre collier antiparasitaire Scalibor

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde