La croissance du chiot

La croissance de votre chiot : une période cruciale !
Votre chiot subit d'énormes changements entre le jour de sa naissance et le moment où il devient adulte, vers l'âge d'un ou deux ans, selon sa taille. Voici quelques-unes de ses évolutions physiques majeures.

Santé du système digestif


Son système digestif double de poids au cours des 24 heures qui suivent sa naissance. Vers l'âge de 3 semaines, le niveau d'enzymes de son système digestif a plus que doublé depuis sa naissance. En grandissant et en avançant vers l'âge adulte, ses capacités digestives se développent. Sa taille adulte détermine sa maturité digestive, moment où il possédera  toutes les enzymes nécessaires à une digestion normale des aliments.

Santé du système immunitaire


L'immunité des chiots est faible de l’âge de 3 semaines à l'âge de 5 mois. Pendant cette période, les chiots sont confrontés à un ''trou immunitaire'', en attendant que leur propre système immunitaire se développe. Les chiots ont donc besoin d'une alimentation hautement digestible, qui favorise le bon fonctionnement de leur système digestif, élément majeur de leur équilibre immunitaire. Ils ont également besoin de vitamines A et E et de minéraux (sélénium et zinc), afin de renforcer l'efficacité de leur système immunitaire.

 

Nos produits d'alimentation pour chien

Nos friandises et compléments pour chien

 

La croissance du chiot


Santé de la peau et du pelage


Le pelage de votre chiot est composé de 95% de protéines.  30% de ses apports journaliers en protéines sont utilisés pour la croissance de son pelage et de sa peau. Si son pelage est terne ou sa peau irritée, cela signifie peut-être que ses besoins nutritionnels ne sont pas satisfaits. Ces symptômes peuvent apparaître plus rapidement chez les jeunes chiots car leur cycle de repousse du poil est plus court que celui de l'adulte. L'acide linoléique (acide gras oméga-3 important), les vitamines A et E, et les protéines de qualité favorisent la santé de la peau ainsi que l'épaisseur et la brillance du pelage, qui sont des signes extérieurs de bonne santé.

 

Nos produits de toilettage et shampooing pour chien

Nos soins naturels pour chien



Le Conseil Pasero

Lui apprendre à mordiller

Le fait qu'un chien soit capable de contrôler sa mâchoire s'appelle la "morsure inhibée". C'est un des nombreux "autocontrôles" qu'un chiot doit apprendre au cours de sa croissance pour être un adulte équilibré. Cette morsure contrôlée est généralement le résultat d'un apprentissage très précoce, effectué par  la mère et les frères et sœurs. Si le chiot est séparé trop tôt de sa fratrie, cet apprentissage n'a pas l'occasion de se faire. C'est alors à vous d'apprendre au chiot qu'il ne doit pas mordiller. Un simple "NON !" suffit souvent à le faire stopper. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez essayer d'arrêter le jeu immédiatement. Le chiot comprendra rapidement que lorsqu'il adopte cette attitude, il n'y a plus d'interactions avec son maître. Vous pouvez aussi lever les bras et mettre vos mains hors de la portée de la mâchoire de l'animal, lui tourner le dos, en ayant pris la précaution d'exprimer votre mécontentement d'un "NON" ferme et sans équivoque. Là encore, il s'agit de faire comprendre au chien, sans violence, qu'il n'a aucun intérêt à mordre trop fort.

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde