L'hépatite contagieuse canine

Prévention et traitement de l’hépatite de Rubarth
L’hépatite de Rubrath ou hépatite contagieuse canine, atteint le foie, les reins, les yeux et les poumons du chien. Cette maladie très contagieuse est due à un adénovirus (CAV1) qui résiste très bien en milieu extérieur.

Comment se transmet l'hépatite de Rubarth ?


La première source est le contact avec un chien ou un autres canidé porteur de la maladie. Tout contact avec des matières fécales, de l'urine ou de la salive infectées peut aussi contaminer. Le virus peut rester dans l'environnement plusieurs mois et devenir ainsi encore plus contagieux. Attention : un chien guéri de cette maladie reste source de contamination encore six mois environ !

Quels sont les symptômes de la maladie ?


La maladie ne se déclare pas immédiatement ; une période d'incubation d'environ une semaine se passe avant l'apparition des premiers signes : état fébrile, diarrhées, vomissements, muqueuses de couleur jaune, etc...
La forme chronique de la maladie se manifeste par une perte de poids, une insuffisance rénale et même une cirrhose avec l'apparition de liquide abdominal. Soyez attentifs : l'hépatite de Rubarth peut passer inaperçue. Elle peut-pourtant être mortelle.

 

L'hépatite contagieuse canine


Le chien est-il le seul animal à être exposé à l'hépatite de Rubarth ?


Cette maladie est très souvent répandue chez les chiots de moins d'un an, vulnérables à toutes les maladies contagieuses. Un chien d'âge adulte non-vacciné ou un autre canidé  comme le renard peut très bien être contaminé.

Traitement ou prévention ?


Il n'existe pas de traitement pour guérir de cette maladie, seuls les symptômes principaux sont soignés au cas par cas. Le vaccin est la seule protection et se pratique chez les chiots à partir de 7 semaines. Demandez conseil à votre vétérinaire. Voir aussi la fiche «Vacciner son chien ».

Le Conseil Pasero


De nos jours, l'hépatite contagieuse canine se fait rare, grâce au vaccin. Il n'existe que très peu de cas  de mortalité dûs à cette maladie, mais les chiens contaminés peuvent garder de graves séquelles comme la cirrhose. Un chiot doit impérativement être vacciné dès le plus jeune âge. Les rappels tout au long de sa vie doivent être effectués aux dates prescrites par votre vétérinaire.

 

Et pour aller plus loin :

 


Newsletter

logo villa verde